Strava facilite grandement la gestion des paramètres de confidentialité, notamment concernant les heat maps

Actualité

On s’en souvient, Strava avait été sous les feux des projecteurs récemment suite à l’affaire des bases de l’armée américaine qui ont été révélées par sa fonction de heat maps. En effet, les utilisateurs du service qui y chargeaient leurs données GPS alimentaient parfois malgré eux les cartes globales de l’application permettant de voir rapidement sur une carte les lieux les plus fréquentés par les utilisateurs.

L’application mobile vient d’être mise à jour et avec elle, on remarque l’arrivée d’une nouvelle option qui permet de désactiver l’utilisation de ses données personnelles pour la construction des heat maps. Il suffira donc aux utilisateurs qui ne souhaitent pas participer à l’alimentation de ses cartes de l’activer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *