Strava, la taupe inattendue de l’armée américaine

Actualité

Comme chacun d’entre nous, nombreux sont les militaires américains à aimer pratiquer une activité sportive après leur dure journée de travail.

Et comme nombre d’entre nous, ils utilisent pour leur sortie de course à pied une montre cardio GPS. Et enfin, toujours comme nombre d’entre nous, ils aiment enregistrer, comparer et analyser leurs données sur des plate-forme en ligne, dont Strava fait bien entendu partie des plus rependues.

Mais sans vraiment y prêter attention, séance après séance, ils viennent alimenter les « heat maps » de Strava, les fameuses cartes qui affichent les zones les plus fréquentées par les sportifs à travers la planète. Et plus les données s’accumulent, plus les bases secrètes de l’armée américaine à travers le monde deviennent visibles sur la carte. En effet, en plein milieu du désert dans une zone de conflit, qui d’autre que des militaires dans une base s’entraineraient plusieurs semaines ou mois sur les même parcours ?

Le problème ici n’est pas simplement la technologie derrière Strava, mais la compréhension de ces systèmes et de leurs implications, qui nécessitent parfois de bien réfléchir sur les paramètres de ses comptes en ligne et de leurs éventuelles implications….

Source: Wareable, Washington Post

2 thoughts on “Strava, la taupe inattendue de l’armée américaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *